Devenez Mécène de la Fondation

Devenez Mécène de la Fondation

Pour les particuliers et les entreprises

Vous aimez l’esprit transdisciplinaire de la programmation qui combine art, sciences et poésie, les résidences de recherche artistiques et d'écriture et les expositions dans un lieu au patrimoine architectural unique, soutenez-nous !

Table ronde Comment construire demain à l’aune des enjeux écologiques ? Avec Lina Ghotmeh, Sara Ouhaddou, Bento, Valentine Umansky & Anissa Touati

Le CIVA et la Fondation Thalie s’associent pour un week-end de rencontres dédiées à l’architecture de terre les 26 et 27 novembre, dans le cadre de l’exposition Warché présentée à la Fondation jusqu’au 10 décembre.

L’exposition Warché, « chantier » en arabe, propose une expérience immersive autour de l’architecture de terre grâce au geste de l’architecte libanaise Lina Ghotmeh – un tapis de 13 000 briques de réemploi recouvre le sol de la Fondation créant ainsi une agora – et en dialogue avec les oeuvres sculpturales et vidéo de Sara Ouhaddou et Emilija Škarnulytė.

 

Table ronde, samedi 26 novembre à 16h 
Comment construire demain à l’aune des enjeux écologiques ?

Avec : Lina Ghotmeh, architecte, Sara Ouhaddou, artiste visuelle, et le Bento, collectif d’architectes et co-curateurs du Pavillon Belge de la Biennale d’architecture de Venise 2023.  
Co-modérée par Anissa Touati, commissaire de l’exposition Warché, et Valentine Umansky, commissaire à Tate Modern, Londres.

À la suite de la rencontre, Miguel Carvalho, collectionneur-entrepreneur, présentera son projet Melides Art au Portugal qui donnera une seconde vie aux briques de l’installation de Lina Ghotmeh.


Les intervenants de la table ronde déploient une perspective durable, historique et régénératif sur la ville de demain.
Leurs pratiques de construction de chantier ou d’atelier interrogent la soutenabilité des modes de production et leurs impacts sur notre mode de vie. Ils favorisent l’utilisation de matériaux qui retournent à la terre, entre autres la brique, la terre crue, le mycélium ou les résidus d’atelier. Ils s’interrogent sur la trace et donc la circularité des matières, leurs principes régénératifs et le recyclage en lien avec la construction.

Partant de ce constat, la ville du futur se pense aujourd’hui grâce à la réappropriation des savoir-faire artisanaux, l’expérimentation de la matière et l’usage des filières locales. Ces tentatives permettent une réflexion post-humaine et futuriste sur la ville de demain; où un avenir écologiste s’inscrit dans la continuité des traditions ancestrales et du passé pour imaginer de nouvelles formes architecturales en faisant percevoir un héritage culturel de manière sensible – Et pose une question fondamentale : comment coexister sur un territoire ? Devons-nous habiter ou cohabiter ?

Le dimanche 27 novembre, la programmation spéciale se poursuit au CIVA avec une conférence de Lina Ghotmeh à 19h. Plus d’informations sur ce programme ici.

 

Les invité.es

■ Lauréate du prestigieux Schelling Foundation Architecture Prize 2020, Lina Ghotmeh (1980, Beyrouth) accompagne l’ensemble de ses projets d’un regard visionnaire et d’un esprit libertaire à l’instar du Musée National Estonien et de la Fondation El Khoury Stone Garden (Beyrouth). Elle enseigne actuellement à la Yale School of Architecture (États-Unis) et à l’Université de Toronto, et co-préside le réseau scientifique RST ARCHES dédié à l’architecture en milieux extrêmes.

Sara Ouhaddou, (1986, France) est une artiste et designer travaillant entre la France et le Maroc. Sa pratique questionne la disposition du design comme outil de développement économique, social et culturel, notamment auprès des communautés d’artisans locaux au Maroc. Lauréate du Prix 2014 du Fonds arabe pour l’art et la culture (AFAC), du Prix spécial Wanted Design NYC 2015, elle a exposé son travail au Palais de Tokyo (2020), à Z33 (2021), et à la Biennale de Marrakech (2016), et intégrera un programme de résidence à la Villa Albertine (États-Unis) en 2023.

■ Bento est une association d’architectes qui met l’expérimentation de la matière au centre de ses réflexions. La matière vivante interroge la soutenabilité de nos modes de production actuels et leur impact sur nos modes de vie. Partant de ce constat et/ou de cette obligation, les architectes de Bento mettent un point d’orgue à l’exalter, la dépasser, pour faire le pont entre architecture, art et design, notamment à travers l’expérimentation des ressources propres au mycelium. Bento a été lauréat d’Europan 16 sur le site du CIVA à Bruxelles (2022), et vient d’être désigné pour assurer le commissariat avec la philosophe Vinciane Despret du Pavillon Belge de la 18ème Biennale d’Architecture de Venise (2023).

 

Valentine Umansky est commissaire et autrice. Elle collabore depuis plusieurs années auprès d’institutions dédiées aux arts visuels et est actuellement en poste à la Tate Modern de Londres. Invitée en tant que co-commissaire du LagosPhoto Festival en 2018, elle a porté avec Iheanyi Onwuegbucha (CCA Lagos) un vaste projet dédié à l’art moderne et contemporain nigérian, Layers, exposé en France en 2020. Elle a aussi publié un essai, Duane Michals, Le Storyteller, chez Filigranes.

Anissa Touati est une commissaire d’exposition formée à l’archéologie. Elle est la curatrice-at-large de la foire Paris Internationale, curatrice invitée à la Fondation Thalie et au Pavillon pour une nation méditerranéenne de la Biennale de Lagos, Nigeria (2022-2023). Ancienne directrice artistique de la foire Contemporary Istanbul, directrice associée de la Chalet Society à Paris, elle a organisé ou co-organisé des expositions dans des institutions ou des galeries à travers le monde, notamment en Turquie, au Liban, au Mexique, en Argentine, aux États-Unis, en Italie et en France, comprenant entre autres le lancement du musée BeMa au Liban (2018). Depuis 2021, elle est membre du comité du MAH Genève, membre du comité d’acquisition du FRAC Corse, membre du jury de l’école supérieure d’architecture de Paris-Malaquais et plus récemment membre du Prix Pujade-Lauraine.

 

 

Informations pratiques
Samedi 26 novembre, à 16h
Durée : 2h
Langue : français
Tarifs : 10€ / 8€ (réduction étudiants, enseignants, -26 ans, demandeurs d’emploi et membres SMART)
Exposition Warché présentée jusqu’au 10 décembre 2023 – Infos & réservation ici

 


En partenariat avec le
CIVA

0