Devenez Mécène de la Fondation

Devenez Mécène de la Fondation

Pour les particuliers et les entreprises

Vous aimez l’esprit transdisciplinaire de la programmation qui combine art, sciences et poésie, les résidences de recherche artistiques et d'écriture et les expositions dans un lieu au patrimoine architectural unique, soutenez-nous !

#22 – Ernesto Neto & Michael Marder

La série Créateurs face à l’urgence climatique propose des rencontres entre artistes, penseurs et scientifiques pour créer de nouveaux récits, sensibiliser et agir face au dérèglement climatique, par la voie des artistes comme médiateurs.

Ernesto Neto et Michael Marder analyseront les concepts d’intelligence et d’« âme végétale », mettront en lumière la temporalité et la connectivité des plantes et étudieront les enseignements qui en découlent sur un plan ontologique et éthique.


Comment l’intelligence des plantes et l’âme végétale peuvent-elles informer la pratique artistique ?

Quels enseignements ontologiques et éthiques peuvent être tirés de la temporalité et de la connectivité des plantes ?

 

Thème : L’âme végétale
Invités : Ernesto Neto, artiste visuel, et Michael Marder, philosophe.
Conversation en anglais co-modérée par Claudia Paetzold et Stefano Vendramin.

 

Michael Marder est un philosophe canadien et chercheur au département de philosophie de l’Université du Pays-Basque (UPV-EHU) en Espagne. Ses écrits couvrent les domaines de la théorie écologique, de la phénoménologie et de la pensée politique. Il est l’auteur de nombreux articles scientifiques et de monographies, notamment Plant-Thinking (2013) ; Phenomena-Critique-Logos (2014) ; The Philosopher’s Plant (2014) ; Dust (2016), Energy Dreams (2017), Heidegger (2018), Political Categories (2019), Pyropolitics (2015, 2020) ; Dump Philosophy (2020) ; Hegel’s Energy (2021) ; Green Mass (2021) et Philosophy for Passengers (2022). Plus d’informations sur son site web michaelmarder.org.

 

Les installations de l’artiste brésilien Ernesto Neto plongent le spectateur dans des couleurs, des parfums et des sons, redéfinissant les frontières entre l’œuvre d’art et le public et servant simultanément de modèles pour redéfinir les environnements sociaux. Le choix des matériaux, le contraste entre l’organique et le mécanique, ainsi que les qualités sensibles et tactiles font partie intégrante de sa pratique. Les installations de Neto s’inspirent de la sculpture minimaliste, de la Nouvelle Objectivité brésilienne des années 1960 et 1970 et de l’architecture anthropomorphique. L’œuvre de Ernesto Neto a fait l’objet d’expositions muséales marquantes, notamment SunForceOceanLife au Museum of Fine Arts de Houston (2021), Mentre la vita ci respira au GAMeC de Bergame, en Italie (2021) et Gaia Mother Tree à la Fondation Beyeler à Zurich (2018). Il a participé à la 57e Biennale de Venise Viva Arte Viva sous la direction de Christine Macel et à la 14e Biennale de Lyon Floating Worlds sous la direction d’Emma Lavigne (toutes deux en 2017). Représenté par Tanya Bonakdar Gallery, Galerie Max Hetzler, galería Elba Benitez, Fortes D’Aloia & Gabriel et Goodman Gallery.

 

Claudia Paetzold est une conseillère et commissaire d’exposition basée à Londres et à Paris. Elle a fourni des services de conseil à plusieurs organisations du monde de l’art, dont Art Basel. Sa pratique curatoriale se concentre sur des propositions évolutives intégrant l’art, les connaissances ancestrales, la durabilité appliquée et les nouvelles technologies, aboutissant à de nouvelles façons de créer et de vivre l’art.


Stefano Vendramin 
est coordinateur du programme de la Fondation Thalie Créateurs face à l’urgence climatique, ainsi que commissaire indépendant spécialisé dans les liens entre art et écologie.

0