Devenez Ami de la Fondation

Devenez Ami de la Fondation

Pour les particuliers et les entreprises

Vous aimez l’esprit transdisciplinaire de la programmation qui combine art, sciences et poésie, les résidences de recherche artistiques et d'écriture et les expositions dans un lieu au patrimoine architectural unique, soutenez-nous !

#16 – Conversation Thijs Biersteker & Meriem Bouamrane

La série Parole de Créateurs face à l’urgence écologique propose des rencontres entre artistes, penseurs et scientifiques pour créer de nouveaux récits, sensibiliser et agir face au dérèglement climatique, par la voie des artistes comme médiateurs. Ces conversations proposent également de nouvelles façons de produire et de diffuser l’art, dans un environnement fragilisé où les transformations technologiques s’accélèrent.

 

Invités : Thijs Biersteker, artiste plasticien, et Meriam Bouamrane, économiste de l’environnement pour l’UNESCO.
Thématique : Comment faire vivre et rendre visible la biodiversité ?
Modération faite par Stefano Vendramin, curateur en art en lien avec l’écologie. 

 

Thijs Biersteker crée des installations interactives de sensibilisation sur les questions les plus pressantes du monde actuel.

Thijs Biersteker crée des installations interactives de sensibilisation aux problèmes les plus urgents du monde actuel.

Dans son travail, il associe de manière transparente la recherche scientifique et les nouvelles technologies pour offrir une expérience stimulante, accessible tant sur le plan intellectuel que technologique.

Ses installations artistiques immersives, souvent qualifiées d’art écologique ou de sensibilisation, transforment l’impact de sujets tels que le changement climatique, la pollution atmosphérique, le plastique océanique et l’anthropocène en expériences tangibles qui voyagent dans le monde entier pour sensibiliser le public à ces questions.

Ses collaborations avec les plus grands scientifiques et universités du monde entier aboutissent à un mélange fluide de données, de capteurs, d’arbres vivants, de mouvements cinétiques, de visualisations de données et de plastiques recyclés qui font que les gens ressentent à nouveau les faits.

Actuellement, M. Biersteker enseigne à l’université de technologie de Delft (Pays-Bas) et est boursier de l’université VU d’Amsterdam.

Il a remporté des prix tels que le prestigieux Lumen Prize for digital art, a été nominé pour le Stars Prize d’Ars Electronica, et  New Technology Art Award. Il est un conférencier TED et a exposé à la Fondation Cartier pour l’art contemporain Paris (FR), au Today Art Museum (CN), au Stedelijk Museum Amsterdam (NL), à la Science Gallery Dublin (IE), à SXSW (USA), au Science Centre Kuwait (KW), à la Mu Gallery (NL) et a été présenté dans Wired, New Scientist, Financial Times et Discovery Channel.

Thijs Biersteker est le fondateur de Woven Studio, qui travaille avec des universités, des scientifiques, des groupes de recherche, des musées et des architectes pour communiquer leurs faits scientifiques de manière immersive.

Meriam Bouamrane est une économiste de l’environnement, chef de la section de la recherche et de la politique sur la biodiversité et l’écologie dans la division des sciences écologiques et de la terre, du programme sur l’homme et la biosphère (MAB). Elle travaille pour le programme MAB depuis 2001. Elle est coordinatrice du réseau EuroMAB, le plus ancien et le plus grand réseau du réseau mondial des réserves de biosphère (727 sites dans 131 pays).

Elle est responsable des programmes de recherche et de formation sur l’accès et l’utilisation de la biodiversité, les approches participatives et la concertation, en utilisant les réserves de biosphère comme sites de recherche et sites pilotes. Elle coordonne notamment plusieurs projets à grande échelle pour la résilience des systèmes socio-écologiques sur des questions telles que la déforestation, la pollinisation, la régénération des relations entre l’homme et la biodiversité et la restauration des écosystèmes.

Elle a organisé et dirigé plusieurs ateliers utilisant différentes techniques et outils participatifs dans des réserves de biosphère.

Elle est le point focal de l’UNESCO pour la stratégie intersectorielle de la biodiversité au sein de l’UNESCO, y compris avec la CBD et l’IPBES et le groupe de gestion environnementale de l’ONU.

Elle est membre de l’IASC.

0