English version Version web 31/01/2020

En février à la Fondation

Édito

La Fondation Thalie est un projet philanthropique engagé, qui a pour objet de soutenir la création contemporaine comme levier d’action, d’échanges et de transmission. Pour sa troisième saison, la fondation met l’accent sur l’Europe et les femmes avec une exposition inaugurale, Land and language, de l’artiste Agnès Thurnauer (franco-Suisse, née en 1954) questionnant les enjeux migratoires et un appel à projets, « Chroniques européennes », bourse de production à l’attention de binômes d’artistes et d’écrivains. C’est dans l’esprit de soutenir un art engagé que la fondation a lancé en 2019 l’appel « Chroniques européennes » en partenariat avec la fondation Hippocrène et la Camargo Foundation. Cette bourse, à la fois aide à la production et résidence de recherche, a pour objet par la voie de l’écriture et la symbolique des images, de dresser une réflexion plastique sur les contours de l’Europe demain, à l’aune de la montée des nationalismes et du Brexit.
En parallèle des expositions autour des scènes émergentes et des femmes artistes, la programmation multidisciplinaire des espaces de la fondation à Bruxelles, pose un regard pointu et prospectif à la fois sur des talents émergents et confirmés dans le domaine des arts visuels, de la performance, de la littérature et des arts culinaires ; elle accueille un public croissant d’amateurs passionnés mais aussi de professionnels et d’étudiants.
Depuis son ouverture en 2018, la fondation a accueilli une centaine d’événements culturels et près de 80 artistes et créateurs, afin de créer une dynamique vivante et collaborative et contribuer par l’art à une forme d’éveil des consciences face aux mutations de notre société. Les thèmes déjà abordés ont été : les Identités et territoires (2018), le défi écologique (2019), le futur de l’Europe (2020). Un lieu transversal qui œuvre à un regard prospectif sur la création et ses enjeux.

Merci aux artistes, nos premiers ambassadeurs, et à nos partenaires institutionnels qui nous font confiance.

Nathalie Guiot, fondatrice

Rencontre littéraireSamedi 01 février 2020 — 17:00

La bibliothèque idéale de
Marie Darrieussecq

Marie Darrieussecq © Charles Freger

La fondation invite des personnalités à venir parler de leurs rapports aux livres et à proposer leur bibliographie idéale au travers de cinq titres, qui viendront alimenter la bibliothèque de la Fondation pour en faire une bibliothèque partagée, à la fois intemporelle et marquée par l’époque.

Le dernier roman de Marie Darrieussecq, La Mer à l’envers (P.O.L), met en scène avec gravité et humour une femme, parisienne, psychologue, mère de famille, dont l’existence ordinaire est soudain bousculée par sa rencontre au beau milieu de la Méditerranée avec un jeune migrant nigérien, prénommé Younès, qui aspire à rejoindre l’Angleterre. La figure de l’exilé, du migrant en quête d’un refuge et d’une nouvelle vie s’impose tel un héros littéraire dans cette fiction.

Signature de son livre La Mer à l’envers (P.O.L), à la suite de la rencontre

Durée : 1h
Langue : français

Marie Darrieussecq est née en 1969 à Bayonne au Pays Basque. Elle a publié une vingtaine de livres, romans, nouvelles, biographie, théâtre, essai et elle est aussi traductrice. Succès mondial, son premier roman Truismes en 1996 relate la métamorphose d’une femme en truie. Prix Médicis et Prix des Prix en 2013 pour son roman Il faut beaucoup aimer les hommes, son œuvre est traduite dans de nombreux pays. En 2019, elle devient titulaire de la Chaire semestrielle d’écrivain en résidence de Sciences Po à Paris.

Réservez vos places ici.

Conférence et dinerSamedi 08 février 2020 — 18:00 > 22:00

Fabien VALLOS
Lagunophorie XI

Fabien Vallos, 2019, Fondation Thalie © Fondation Thalie

La Fondation invite Fabien Vallos pour une conférence suivie d’un dîner sur la question de la métaphysique de la consommation (faisant suite aux Lagunophories III & IV servies en 2019).

Cette conférence portera sur la question du sacrifice et des conséquences sur la pensée occidentale comme refus de ce que nous nommons une « image restante » du monde.

Le titre « Lagunophorie » désigne une série de banquets. Il est emprunté au nom d’une fête donnée durant l’antiquité en l’honneur de Dionysos : cela signifie la fête des «porte-bouteille».

En juin, Fabien Vallos proposera Lagunophorie XII.

Les Lagunophories XI & XII seront augmentées de la publication d’un journal édité à 100 exemplaires
Le menu du banquet sera donné quelques jours avant en fonction des produits et des marchés.

Langue : français
Conférence : 1 heure, suivie du dîner par Fabien Vallos

Réservation indispensable, places limitées

Fabien Vallos est théoricien, auteur, traducteur, éditeur, artiste et commissaire indépendant. Il enseigne la philosophie à l’École Nationale Supérieure de la Photographie à Arles et à l’École Supérieure d’Art d’Angers. Son travail théorique consiste en l’élaboration d’une généalogie du concept d’opérativité ainsi qu’à la préparation d’une philosophie critique de l’œuvre.


Réservez vos places ici.

ExpositionÀ découvrir jusqu'au dimanche 8 mars 2020

LAND & LANGUAGE
Agnès THURNAUER

Vue de l'exposition Land and Language, Agnès Thurnauer, Bruxelles, janvier 2020 © Laetizia Debain pour la Fondation Thalie

La Fondation a le plaisir de présenter Land & Language, série de peintures d’Agnès Thurnauer débutée en 2016 et composée de quatre variations. Ces œuvres éminemment politiques sont inspirées par la crise migratoire à laquelle nous sommes confrontés.

Construite sur une trame de mots écrits par le poète anglais Rod Mengham et inspirée de diverses images d’actualité, cette série de grands tableaux d’Agnès Thurnauer pour la première fois montrée au public, est comme traversée d’une diagonale formée de gestes de solidarité entre des hommes et des femmes qui franchissent les frontières. Ici, les corps transportent leur langue jusqu’à devenir leur seul pays d’habitation et se confondre avec les continents. Jusqu’au dernier tableau de la série, les océans ont envahit la géographie de la toile et les mots sont devenus la seule cartographie possible.

Agnès Thurnauer est une artiste franco-suisse. Autodidacte en peinture, elle a reçu une formation de cinéma vidéo à l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs à Paris. Son travail aborde la question du langage pictural, et met en œuvre un espace où la figuration et l’abstraction dialoguent pour donner naissance à de nouvelles visions. Écriture, matière et cadrage sont autant de couleurs pour sa palette de peintre. Son travail récent en volume est une extension de ce langage pictural en trois dimensions : comme dans ses tableaux, le regard circule entre les formes des lettres pour générer à chaque fois de nouvelles lectures. Pour Agnès Thurnauer, c’est autant « le regardeur qui fait le tableau » que le tableau qui fait le regardeur. Son œuvre active cette interface vivante – cette lecture réciproque- entre l’art et le spectateur. Agnès Thurnauer a exposé dans des musées et centres d’art internationaux (Centre Pompidou, Palais de Tokyo, CCCB Rio, SMAK Gent…). Ses œuvres font partie de nombreuses collections privées et publiques. Agnès Thurnauer est représentée par la Galerie Michel Rein (Paris-Bruxelles) et la Gandy gallery à Bratislava.

Informations pratiques :
Jusqu’au dimanche 8 mars 2020
La Fondation est ouverte du mercredi au dimanche de 14:00 à 18:00
Tarifs : 7€ / 5€*
* Tarif réduit : étudiants, chercheurs d’emploi, -26 ans, membres SMART
Parcours Bily Brussels I love You du 8 au 15 février 2020

Plus d’informations ici.

Tous nos évènements passés ici