Résidences arts visuels et écritures créatives

Appel à candidatures 2021 pour une résidence de recherche en arts visuels et écritures créatives

Vous êtes artiste visuel, auteur.e, poète, vidéaste, performeur.se, résidant hors de Belgique et vous souhaitez expérimenter vos recherches et les partager dans une maison inspirante, à l'architecture moderniste des années 20, envoyez-nous votre projet ! La Fondation Thalie met à disposition un lieu d'écriture avec l'opportunité d'une présentation publique au sein de la programmation sous…

Appliquer

Résidence artistique et pédagogique, Inde du Sud

Avec Lionel Estève (artiste), Rachel Monosov (artiste), Lisa Lapierre (photographe), Nathalie Guiot (auteure), Claudia Radulescu (artiste), Stéphane Guiran (sculpteur) et Philippe Terrier-Hermann (artiste-chercheur).

Pendant trois semaines, des artistes sélectionnés pour leur pratique engagée et leur esprit pédagogique, ont animé des ateliers photo, vidéo, sculpture, dessins et collages et ont présenté le fruit de leur travail dans le cadre d’une exposition collective. Tous les parents se sont déplacés pour découvrir l’exposition collective, autant dire un événement à Manachanallur, ville de 140 000 habitants dans l’état du Tamil Nadu en Inde du Sud. Des danses traditionnelles ont ponctué l’événement et les enfants ont pu témoigner de leur expérience et partager leur joie d’avoir réalisé des œuvres artistiques.

Une centaine d’écoliers de 6 à 16 ans ont participé à ces ateliers initiés et produits par la Fondation Thalie ; pour la majorité, leurs parents sont illettrés et travaillent dans les champs ou à l’usine. Le contact avec les artistes et les différentes pratiques abordées ont permis aux enfants de susciter leur créativité et de développer une certaine autonomie de pensée. Aucune éducation artistique n’est au programme académique des écoles publiques en Inde, et ce, jusqu’à l’entrée à l’université. Considérant cet état de fait comme une carence à leur cursus, la Fondation Thalie a initié et soutenu ce programme pour cette école de village, et à terme entend le pérenniser sur d’autres territoires et communautés fragilisées.

Human Uplift Trust
Créée par une association locale, Human Uplift Trust (30 ans d’existence), l’école accueille 700 enfants Dalits (de 3 à 15 ans), de l’ex-caste des « intouchables », ainsi qu’un orphelinat pour une centaine d’enfants atteints du VIH. Cette école a pour mission de rompre le déterminisme social qui touche ces enfants issus de communautés défavorisées et dont la majorité n’a aucun accès à l’éducation. Grâce au travail réalisé par l’association, ces enfants ont désormais accès à un enseignement en anglais, atout essentiel pour trouver un emploi.

 

 

 

 

 

0