Appel à projets 2019-2020

Appel à projets 2019 pour artistes et écrivain.e.s

La Fondation Thalie et la Fondation Evens lancent un appel pour une résidence de recherche et de production pour la période 2019-2020.

Chroniques Européennes
APPEL À PROJETS POUR ARTISTES ET ÉCRIVAINS

La Fondation Thalie et la Fondation Evens lancent un appel pour une résidence de recherche et de production pour la période 2019-2020. L’appel s’adresse à un binôme entre un.e artiste visuel.le et un.e écrivain.e invité.e.s à proposer un projet ensemble qui engage une réflexion prospective sur les défis auxquels l’Europe est confrontée aujourd’hui. Le binôme […]

Appliquer

All the beauty in the world – exposition collective avec Elena Mazzi & Enrica Camporesi

Exposition collective avec Daniel G. Andújar, Isaias Griñolo, Enrica Camporesi & Elena Mazzi (en résidence au Fondation Thalie en 2017-2018), Daniela Ortiz, Oliver Ressler and Zanny Begg. 

Les murs, les frontières, le droit d’asile et la nationalité sont des questions fondamentales pour décoder le monde globalisé dans lequel nous vivons. Les projets audiovisuels de cette exposition utilisent des images de métrage, des films documentaires, des performances ou une réalité fictive pour aborder des concepts clés tels que la démocratie, la citoyenneté universelle, la citoyenneté et l’économie mondiale des corps.

ELENA MAZZI (Reggio Emilia, Italie, 1984) & ENRICA CAMPORESI (Forly, Italie, 1985)
Performing Self: interview, 2017. Installation vidéo à 3 écrans, 50 ’

Performing the self – the interview a été réalisé en collaboration avec la chercheuse Enrica Camporesi. Ce projet met en scène la conversation impossible entre un agent de protection et un demandeur d’asile juste avant l’arrivée de l’interprète. S’appuyant sur des entretiens avec des agents de protection, des demandeurs d’asile, des réfugiés reconnus, des avocats et des travailleurs sociaux, ainsi que dans la littérature académique, «Performing the self – the interview» se concentre sur l’agent de protection et le demandeur d’asile en tant que coproducteurs d’un dialogue dialogique mais fiable. et récit de vie cohérent, un nouveau complot raisonnable dont l’objectif essentiel est d’obtenir le statut de réfugié.

L’entretien est un véritable « moment décisif » dans la vie du demandeur d’asile. Et cela met l’agent de protection sous la pression immense de juger le risque de persécution futur de quelqu’un d’autre principalement sur la base de son propre témoignage oral, tout en tolérant l’incertitude intrinsèque d’un tel processus décisionnel. Que pourrait-il se passer avant le début d’une conversation surchargée? «Effectuer soi-même – l’interview» crée un espace imaginaire qui redéfinit le protocole existant de questions et réponses, d’attentes mutuelles et de relations de pouvoir.

Lien vers le site de Loop Festival

0