En dérive à Bruxellespar Boris BERGMANN

Après une résidence en mars 2019 à la Fondation Thalie, Boris Bergmann présentera le fruit de ses recherches : une carte poétique réalisée en collaboration avec l’architecte belge Bas Smets, retraçant ses dérives poétiques et artistiques sur les traces de l’artiste Sophie Podolski à travers Bruxelles. À l’occasion de cette publication, Boris Bergmann fera une lecture à voix haute.

Boris Bergmann (1992, Paris) est écrivain. À 15 ans, il publie son premier livre, Viens là que je te tue ma belle (éditions Scali), qui reçoit le Prix de Flore du lycéen en 2007. Ce livre est adapté pour Arte par le réalisateur Jean Stéphane Sauvaire avec, entre autres, Béatrice Dalle. Boris Bergmann continue à écrire: un roman sur le mensonge (1000 Mensonges, éditions Denoël, 2010), un autre sur l’engagement (Déserteur, éditions Calmann-Lévy, 2016), un quatrième sur le désir (Nage Libre, édition Calmann-Levy, 2018), et plus récemment, une nouvelle (Dites-le avec des peurs, éditions Marcel, 2018). En 2018, il a été pensionnaire à la Villa Médicis pour la préparation de son cinquième roman et son premier recueil de poésies. Il a remporté le Prix Littéraire de la Vocation 2018.

Langue : français

0